Bienvenue à Bonnieux, en Provence

Notre motivation,
vous satisfaire

Situé au sein même du magnifique village de Bonnieux, Le Clos du Buis, hôtel en Luberon 3 étoiles, vous invite à la découverte de la culture provençale, une véritable pause d’authenticité : nous vous accueillons pour partager un moment privilégié dans un lieu convivial qui a su garder son âme d’Antan.

Nos chambres, aux atmosphères variées, sont décorées avec soin aux couleurs et senteurs de notre belle région. Hôtel en Luberon et hôtel de charme, alliant confort et modernité, Le Clos du Buis, est l’endroit idéal où poser ses valises pour vivre un séjour agréable.
Pour commencer la journée en douceur, nous vous proposons chaque matin un copieux petit déjeuner. Large gamme de mets, salés et sucrés, parmi lesquels nos délicieuses pâtisseries faîtes maison. Servi sous forme de buffet dans notre véranda, vous pourrez également apprécier la superbe vue sur la vallée et les villages environnants (Lacoste, Goult, Gordes …) ainsi que sur le Mont Ventoux.
Le Clos du Buis est la base idéale pour vos pérégrinations quotidiennes. Du Parc Régional du Luberon au pied du Mont Ventoux, la Provence est une région particulièrement riche en Histoire.

De même, pour vos moments de détente, profitez de notre jardin arboré et joliment fleuri. Avec bain de soleil, au bord de notre piscine chauffée ou encore la chaleur de notre salon avec cheminée en service et piano demi-queue.
Férus d’Art, amoureux de la Nature, amateurs de bons vins et de bonnes tables… Bonnieux offre à ses visiteurs de nombreuses possibilités. Aussi, laissez votre voiture dans notre parking gratuit, privé et fermé et déambulez dans ses ruelles si typiques.
Envie de déguster les produits locaux, cerises, huile d’olive, melons … un verre de rosé bien frais ? Notre cuisine d’été, entièrement équipée, est à votre disposition. Elle possède également un lave-linge, sèche-linge et table et fer à repasser.
Pour tout événement festif (mariage, réunion de famille, groupe d’amis …), nous offrons la possibilité de privatiser l’établissement.